Une rentrée scolaire sous le signe de la nouveauté

​Les quelques semaines précédant la rentrée sont un véritable branle-bas de combat pour le personnel chargé des préparatifs de la rentrée.

Cette année, de nouveaux défis font leur apparition. Entre autres, une importante augmentation du nombre d'étudiants faisait partie du lot.

Rémi St-Amand s'est intéressé aux difficultés qu'ont dû relever les commissions scolaires pour la rentrée 2019.


Par ailleurs, c'est aussi une première rentrée, où les commissions scolaires doivent offrir deux récréations de 20 minutes aux élèves du primaire. Rappelons qu'il s'agit d'une exigence du gouvernement caquiste, qui espère aussi l'ajout de maternelles 4 ans, dans l'ensemble de la région.

Louis-Charles Poulin.