Un conflit coûteux pour la CSRN

Depuis près de deux ans, la cause d'une employée de la Commission scolaire est, en effet, devant le Tribunal administratif du travail.

C'est que la travailleuse de l’école Notre-Dame-de-Grâce, de Rouyn-Noranda, conteste une décision de la CNESST, qui a refusé de reconnaître qu'elle a été victime de lésions psychologiques au travail.

Jusqu'à présent, cette cause a coûté 84 000 $ à la Commission scolaire de Rouyn-Noranda. Des frais, qui continueront de grimper, puisqu'une douzaine de jours d'audiences sont encore prévus.

Yvon Moreau a plus de détail.