Sayona : mise en demeure.

Un porte-parole du Comité citoyen pour la protection de l'esker met en demeure le gouvernement concernant le projet Authier.

Rodrigue Turgeon croit que la mine excédera la limite réglementaire d'extraction de 2000 tonnes par jour, au-delà de laquelle la loi impose la tenue d'un Bureau d'audiences publiques sur l'environnement.

Il a choisi la voie de la mise en demeure, en réponse à une déclaration du ministre de l'Économie, qui a laissé entendre que le gouvernement n'exigerait pas de BAPE pour le projet Authier.

Monsieur Turgeon demande au ministère de l'Environnement de confirmer, d'ici dix jours, que la procédure légale sera respectée.