Dossier Arsenic : le ministre de l'Environnement se veut rassurant

De passage à Rouyn-Noranda, le ministre Benoît Charrette a rencontré divers intervenants concernés par le dossier.

Il a indiqué qu'il tenait à venir ici, pour démontrer qu'il a à cœur la santé des Rouynorandiens.

Selon lui, la Fonderie Horne est un bon citoyen corporatif, puisque l'entreprise respecte le taux d’arsenic fixé par le ministère.

Marc-André Boulianne l'a questionné au sujet de l'étude de biosurveillance de la Direction de santé publique, qui a été rendue publique au printemps dernier.