Trans Rail FN27 : Val-d'Or fait appel à l'UMQ

Elle a notamment demandé à l'Union des municipalités du Québec une aide financière, dans son litige juridique l'opposant à Trans Rail FN 27.

Rappelons que cette entreprise conteste le règlement de la Ville, qui l'oblige à lui fournir sa liste de matières dangereuses. Ce règlement avait été voté par les élus, à la suite de la tragédie ferroviaire qui s'était produite à Lac-Mégantic, en juillet 2013.

Louis-Charles Poulin donne plus de détails.


Le propriétaire du Groupe Mirault, qui détient Trans Rail FN27, n’a pas voulu nous accorder d’entrevue devant la caméra aujourd’hui. Rejoint au téléphone, il a cependant mentionné avoir remis la liste des produits dangereux entreposés par sa compagnie à Val-d'Or.