Urgence dans les banques alimentaires

- En effet, ​à Rouyn-Noranda, comme ailleurs, la banque alimentaire du Centre Bernard-Hamel s'attend à une hausse des demandes de dépannage.

C'est que la mise au chômage de nombreux travailleurs et travailleuses, en raison de la crise de la COVID-19, commence déjà à avoir des répercussions.

Jusqu'ici, près d'une centaine de personnes se sont ajoutées aux citoyens dans le besoin.

Yvon Moreau a discuté de la situation de la banque alimentaire avec deux responsables de la Ressourcerie Bernard-Hamel, soit madame Martine Dion, directrice générale et madame Nathalie Larose, directrice adjointe.