Mine Langlois : Nystar annonce des mises à pied

Au total, 204 employés de la mine perdront leur travail, dès le 31 décembre prochain, et ce, pour une durée indéterminée.

Selon l’entreprise, l'état des roches s'est détérioré à un point tel, qu'il n'est plus rentable de poursuivre l'exploitation de cette mine de zinc et de cuivre l'année prochaine.

Un comité de reclassement a donc été mis en place, pour aider les travailleurs à se retrouver un emploi équivalent dans la région.

Pour sa part, le Syndicat des Métallos déplore le choix du Groupe Trafigura de mettre la mine en vente, plutôt que d'y investir l'argent nécessaire pour la faire fonctionner. Il compte d'ailleurs rencontrer le maire de Lebel-sur-Quévillon ainsi que le député d'Ungava, au cours des prochains jours.