De l'aide psychologique pour les plus jeunes

C'est qu'avec la pandémie qui sévit, certains enfants pourraient éprouver de l'anxiété, entre autres, face à la situation.

Ainsi, comme les écoles demeureront fermées, jusqu'au premier mai prochain, des initiatives sont mises en place, sur le plan psychologique, pour venir en aide aux jeunes et aux éducatrices, lesquelles pourraient être confrontées à différentes problématiques, au fil du temps.

Marie-Hélène Daigneault a discuté de ce qui est prévu, dans cette optique, avec monsieur Alain Guillemette, directeur général et Caroline Bisson, psychologue, tous deux de la Commission scolaire de l'Or-et-des-Bois.