Cannabis : les Anishinaabe résignés

Les Premières Nations de l'Abitibi-Témiscamingue sont réticentes à se lancer dans la production de cannabis.

On apprenait cette fin de semaine que la communauté de Kahnawake, en Montérégie, accueillera une importante usine de production de cannabis.

À Lac-Simon et Pikogan, on affirme que de tels projets ne sont pas dans les cartons.

La cheffe du Conseil de la Nation Anishinaabe de Lac-Simon, Adrienne Jérôme, explique que la communauté s'est résignée à la légalisation prochaine de la substance, même si elle estime ne pas avoir été suffisamment consultée par Ottawa.