Aide à la formation des PAB : les résidences privées s'inquiètent

Selon les propriétaires de ces résidences, l'aide gouvernementale pourrait même freiner leur recrutement de personnel.

C'est que les 15 millions de dollars, investis dans la formation de préposés aux bénéficiaires (PAB), serviront à attirer de nouveaux employés dans le secteur public. Conséquemment, si cette nouvelle réjouit les CISSS de partout au Québec, les résidences privées craignent de perdre des effectifs au profit de ceux-ci, alors que le domaine est en pénurie de main-d'oeuvre.

Noémie Rondeau s'est intéressée à cette question.